L’amour : élixir ou poison ?

Manou vous présente aujourd’hui deux livres qu’elle a adorés et qu’elle a dévorés d’une traite il y a quelques jours : L’Élixir d’amour et Le Poison d’amour d’Eric-Emmanuel Schmitt. Si vous avez lu son portrait chinois, vous savez qu’elle est complètement dingue des livres de cet auteur. En plus, ces deux là sont très vite lus, chacun fait moins de 200 pages, donc vous pouvez y aller les yeux fermés : c’est que du bonheur (enfin pour lire c’est mieux de les garder ouverts mais vous voyez ce qu’on veux dire…) !

Elle vous en parle dans l’ordre dans lequel elle les a lus, mais cela n’a pas d’importance : ils ne se suivent pas, vous pouvez faire comme bon vous semble !


  • L_ELIXIR_D_AMOUR_jaqu_Mise en page 1L’Élixir d’amour est un roman épistolaire (oui bon, ce sont des lettres quoi, mais moi j’aime bien le mot épistolaire, ça fait plus pro vous voyez) entre Adam et Louise, deux anciens amants. Adam est un psychologue qui habite à Paris tandis que Louise, qui est juriste, est partie vivre à Montréal pour des raisons professionnelles. Tous deux parlent de leur relation passée, de leurs fautes et de leurs regrets, puis au fur et à mesure la discussion en vient à un débat sur l’amour en général « Nous ne parlons pas d’amour mais nous parlons sur l’amour »[1]. Adam annonce à Louise qu’il connaît un élixir qui lui permettrait de faire tomber n’importe quelle femme amoureuse de lui. Elle le met donc au défi de réussir à le faire, et au même moment une collègue de Louise, Lily, est mutée à Paris et devient la patiente d’Adam. Si vous voulez savoir quel est l’élixir d’amour découvert par Adam et s’il fonctionne réellement, allez donc lire le livre, moi je ne spoilerai pas ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que vous ne serez absolument pas déçus par la fin, et que les manipulations peuvent venir de n’importe où…

Eric-Emmanuel SCHMITT, L’Élixir d’amour, Paris, Albin Michel, coll. «Le livre de poche », 2016


  • 1507-1Le Poison d’amour se présente sous forme d’un journal intime. Les quatre personnages principaux sont des adolescentes de 16 ans : Julia la groupie de Shakespeare, Raphaëlle le garçon manqué, Anouchka en pleine crise d’adolescence et Colombe la plantureuse qui découvre son corps de femme. Elles s’adressent toutes à nous comme si elles écrivaient dans un journal intime, l’une après l’autre. On est donc les témoins de leurs pensées les plus profondes et les plus secrètes, même (et surtout) ce qu’elles ne racontent pas à leur bande de copines. Le sujet principal abordé dans ce livre est l’amour, vu par ces quatre adolescentes qui le découvrent, le découvrent, le vivent et parfois le subissent. Dans leur lycée, une piè
    ce se prépare tout au long du romane.
    Roméo et Juliette doit se jouer à la fin de l’année et et chacune y joue un rôle. Malheureusement, l’histoire de ces quatre jeunes filles prend une tournure aussi dramatique qu’inattendue, comparable au dénouement de la célèbre pièce de Shakespeare…

Eric-Emmanuel SCHMITT, Le Poison d’amour, Paris, Albin Michel, coll. « Le livre de poche », 2016


À travers ces deux romans, Eric-Emmanuel Schmitt nous embarque pour un voyage dans le monde des sentiments et de l’amour, avec tous ses caprices et ses mystères. Que ce soit entre deux adultes ou pour quatre jeunes filles qui découvrent ce sentiment, l’amour reste un sentiment puissant et incontrôlable qui pousse certaines personnes à agir de façon imprévisible…

Le site de l’auteur ici.

— Manou

AVT_Eric-Emmanuel-Schmitt_2938

[1] Eric-Emmanuel SCHMITT, L’Élixir d’amour, Paris, Albin Michel, coll. « Le livre de poche », 2016, p.121

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *