Que lire pour… la journée des droits de la femme ?

 

Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits de la Femme. Chez les RenardsHatifs, on est 90% de filles, de femmes, de vagins de toutes origines, de tous bords, de tous humours différents. Pourtant, une chose nous réunit : notre combat quotidien pour nos droits. Nous vous proposons donc nos meilleures lectures pour lutter chaque jour un peu plus pour nos libertés, nos droits et nos envies.

 

L’indispensable

 

We should all be feminist (Nous sommes tous des féministes) de Chimamanda Ngozi Adichie traduit par Mona de Pracontal, dans la collection Folio 2€

Ce livre est un manuel à destination de tous, qui explique pourquoi et comment le féminisme est un des combats les plus importants du XXIème siècle. L’auteure nigériane y définit le féminisme comme ce qu’il est à la plus simple échelle : le combat pour l’égalité sociale, politique et économique des sexes. Pas plus, pas moins. Ce livre éducatif fait part du rêve de l’auteure de voir apparaître l’égalité entre les hommes et les femmes et d’ainsi assister à la fin du sexisme. Il a été offert à tous les adolescents de 16 ans en Suède, parce que le changement commence par les nouvelles générations. Hommes, femmes ou non-genrés, nous sommes tous égaux et nous devons apprendre à nous libérer des carcans imposés par la société. Et comme il est distribué dans la collection Folio 2€ vous n’avez AUCUNE excuse. Et si vous hésitez encore, sachez que Beyoncé elle-même a cité le livre dans sa chanson Flawless. Voilà.

 

Les intemporels

 

 

Le Deuxième Sexe, Tomes 1 et 2 disponibles, Simone de Beauvoir, distribué par Gallimard dans la Collection Folio Essais

On ne présente plus ce livre donc je n’en dirais que quelques mots, en plus de l’article fraîchement publié sur Simone de Beauvoir. L’idée générale va dans ce sens : les femmes, en tant qu’individus, sont écrasées par le carcan patriarcal. Cela provoque alors un manque d’estime de soi doublé d’un manque d’ambition flagrant, qui les rend aussi coupables que les hommes dans la pratique du sexisme ordinaire et du poids des conventions sociales. Une femme peut et doit se libérer de l’emprise qu’a son entourage sur elle-même pour briller et faire de sa vie ce qu’elle souhaite.

 

 

 

 

Les Monologues du Vagin, Je suis une créature émotionnelle et Un Corps Parfait de Eve Ensler publiés par Denoël dans la collection Denoël et d’Ailleurs

Sous forme de monologues, Eve Ensler transmet les témoignages de nombreuses femmes sur leur rapport avec leur corps. À travers ce recueil, elles parlent d’elle-même sous l’incarnation de leurs vagins, elles évoquent leurs rapports à la société et aux carcans dans lesquels elles sont enfermées ou d’où elles se sont délivrées. Témoignages d’époque, parfois teintés de violence, c’est une autre forme de réalisme théâtrale qui s’esquisse entre tendresse, humour et psychologie mais toujours dans la sincérité et l’exactitude. À mettre entre toutes les mains. Dans le même genre et plus récent, je vous conseille également Lettres à mon utérus sous la direction de Marlene Schiappa publié par les Éditions de la Musardine.

 

 

Les petits nouveaux

 

La Femme Parfaite est une Connasse, Tomes 1 et 2, écrit par Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard, et album illustré par Margaux Motin

C’est un livre décomplexant, à offrir à toutes vos copines qui cherchent la perfection et à vos copains qui pensent que la femme idéale existe. Non, à part Beyoncé, il n’y a pas de femme parfaite. On a toutes nos défauts, nos travers et un sens de l’humour douteux. Ce livre est tellement déculpabilisant qu’il faudrait aussi l’offrir à toutes les adolescentes en crise pour leur faire du bien. Parce que la “femme parfaite”, si elle existe pour certains, est le pire cauchemar des autres. Et nous, ça nous fait bien rire de voir qu’on est pas toutes seules. Ce bouquin, c’est un peu le Bro Code des meufs et ça fait plaisir.

Ces livres sont des Bibles, une sorte de Dico des Filles mais en réussi, écrit par deux jumelles déjantées mais adorables (parole de Renarde, je les ai rencontrées dans un bar de Cannes, elles sont comme ça). Ce Sis Code, publié en 2013, elles l’ont écrit pour toi, pour elles, pour leurs copines et les tiennes, pour que tu oublies tes petits défauts qui te gâchent la vie, pour que tu accepte tes bizarreries et pour que tu arrêtes d’être jalouse de Pamela, ta copine “parfaite” (qui soit dit en passant ne l’est pas, c’est un leurre, elle a autant de complexes que toi, c’est juste que tu t’en rends pas compte). Elles récidivent en 2014 avec le tome 2 de leur  « Guide de survie pour les femmes “normales” » pour plus de règles, de conseils et de tests pour savoir quelle chanson de merde des années 2000 tu es (non, elles ne l’ont pas encore fait, mais je compte sur elles). Et tout récemment, elles ont collaboré avec la formidable Margaux Motin pour une édition illustrée du meilleur de leur travail. A lire absolument avec tes copines (ou à leur offrir) pour vous écrier ensemble « Oh mon dieu c’est tellement nous ! » à chaque page.

 

— Pasto & Sellylis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *