Zhongguo : les chinois à la conquête du monde

Une fois n’est pas coutume je vais vous présenter un ouvrage de science-fiction, domaine qui habituellement est loin d’être ma tasse de thé. Disons que ce n’est pas mon genre de prédilection et que j’ai du mal à accrocher, à quelques exceptions près. Vous vous demandez donc quelle est l’oeuvre qui a réussi l’exploit de devenir l’un de mes coups de cœur ? Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps :

Il s’agit de la saga Zhongguo écrite par David Wingrove et publiée à partir de 2007 en France aux éditions de l’Atalante. Totalement remaniée depuis 2012, date à laquelle l’auteur a pondu deux préquelles (Fils du Ciel et Lever de Jour sur la Montagne de Fer) qui précèdent L’Empire du Milieu[1], cette formidable saga s’arrête malheureusement au tome huit en ce qui concerne sa traduction française.

Pour entrer dans le vif du sujet : Zhongguo, c’est une saga dont l’intrigue se situe en 2196 sur une Terre ayant été totalement conquise par les chinois peu de temps après notre ère. Oui oui vous avez bien entendu LES CHINOIS VONT CONQUÉRIR LE MONDE ! Les Hans (nom donné aux chinois dans le roman) ont recomposé l’Histoire afin de faire croire que la conquête en question remonte à l’époque de l’Empire romain, et que le Zhongguo (Empire du Milieu) règne depuis tout ce temps et a réussi à enrayer le changement. Érigée pour régler le problème de surpopulation de la planète, la Cité Terre, une construction conçue en un seul et gigantesque bloc, recouvre la surface de chaque continent. Composée de 300 niveaux où la population est répartie en fonction de son niveau social, la Cité Terre est un vivier d’intrigues où l’on assiste à la lutte permanente de deux factions : une en faveur du changement, l’autre de l’immobilisme. Les complots politiques et les assassinats font rage de toutes parts.

Ne soyez pas surpris si dans les deux romans servant d’ouverture à cette saga vous trouvez que le temps se déroule à toute allure, c’est normal. L’auteur retrace en accéléré le déroulement des événements depuis 2043 jusqu’en 2196 et à la situation sociale, politique et économique qui sert de cadre à son intrigue.

Pourquoi lire cette saga ? Parce que c’est vraiment vraiment vraiment trop trop trop bien !!!! Complots, espionnage, sexe, haine, trahisons, assassinats, tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette saga un véritable chef-d’oeuvre !! Et si vous n’êtes toujours pas convaincus sachez que le génie de l’auteur réside dans le fait qu’il réussisse à nous faire prendre parti non pas pour les occidentaux (appelés hongmao dans le roman), MAIS POUR LES HANS !!!! OUI POUR LES CHINOIS !!! (mangez du riz mes amis!)

Le rythme est mené tambour battant, l’intrigue particulièrement dense nous tient vraiment en haleine et ne laisse aucun répit. Elle fait s’entrecroiser une multitude de personnages dont les desseins et les motivations dépeignent un tableau complexe où les intérêts de chacun – financiers, sexuels, politiques, idéologiques – forment une trame aux nombreuses ramifications dans cette vaste fresque. Et non ce n’est pas du tout comme dans Game of Thrones même si l’auteur n’a rien à envier à G.R.R Martin pour le nombre de morts.

— Bol-de-Riz

[1] initialement conçu comme le premier volume de cette série dont il devient donc le troisième tome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *